Tango argentin

Le tango argentin est né dans les quartiers populaires de Buenos Aires, au 19ème siècle. Il est résultant des différentes cultures des immigrants venants de l’Europe, de l’Afrique et de l’Amérique. Au début, chez la classe riche, cette danse avait une mauvaise réputation car non seulement c’était une spécialité des quartiers pauvres, mais aussi il se dansait entre hommes comme il n’y avait pas beaucoup de femmes immigrantes à cette époque. Ensuite, les jeunes issus des hautes classes sociales ont commencé à dansé le tango. Ultérieurement, les aristocrates argentins qui ont voyagé en Europe ont emmené cette danse sociale à Paris, là où le tango devenait une mode qui s’était diffusé dans d’autres métropoles du monde et s’était réparti dans toute la société argentine.