Parc national d’Iguazú

Très réputé pour la splendeur de ses chutes, le parc national d’Iguazú en comporte 260 dont la plus grande est déversée à une hauteur de 80 mètres. Cette chute est nommée : « la gorge du diable ». Les arcs en ciel ne manquent pas à embellir ces chutes.

Les nuages d’embruns humidifient les alentours ce qui justifie la présence des végétaux des alentours. Il y a le laurier blanc, cèdre du Paraná, le ceibo, l’agay et le curupay. La faune environnante du fleuve et des chutes est constituée par les martinets des cascades, l’aigle féroce et le Toucan. Le fleuve qui passe par le parc a une largeur de 1500 mètres.

Le parc national d’Iguazú est un patrimoine mondial. Son climat favorise l’habitation de nombreuses couvertures végétales ainsi que des animaux endémiques tels le caïman à museau large, le jaguar, l’ours fourmilier et l’ocelot.

Plusieurs circuits sont accessibles aux touristes. Le déplacement dans toutes les parties du parc est faisable grâce aux nombreuses passerelles aménagées ainsi que le train écologique. Le parc national d’Iguazú est tout à fait intact et entièrement protégé. Il n’y pas d’habitation a l’intérieur ni aux alentours mémé si plusieurs siècles auparavant, des indigènes ainsi que des Guaranis y habitaient.